Poser une porte de garage motorisée

Par 14h28 | Guides d'achat et d'installation | 20 janvier 2020

Conseils indispensables avant de procéder à la pose d’une porte de garage motorisée

Comment poser une porte de garage ?

Une porte motorisée propose de nombreux avantages notamment celui de gagner du temps et de s’offrir davantage de confort, vous n’aurez effectivement plus à sortir de votre véhicule par mauvais temps ni faire efforts pour soulever une porte en acier. Le dispositif motorisé vous arrange au quotidien, de plus la motorisation implique nécessairement une structure plus lourde, mais aussi plus résistante. Le dispositif est muni d’un mécanisme de sécurité, pour également vous fournir plus de sérénité au quotidien. Dans ce guide, nous traiterons les différentes étapes d’installation d’une porte de garage motorisée.

 

La pose d’une porte de garage motorisée

Les techniques de pose d’une porte de garage motorisée exigent une prise de mesures des plus rigoureuse, de bien suivre les étapes et d’être extrêmement précis dans les mesures et la pose (notamment des rails). Pour un novice, il conviendra de faire très attention et cela peut s’avérer être un travail pénible. En effet, la pose demande quand même un savoir-faire spécifique et nombreux outils qu’il conviendra de savoir manier. Pour éviter tout accident domestique, ou encore que votre installation ne s’endommage pas si les éléments sont mal posés, nous conseillons de faire appel à un professionnel. La partie électrique et la pose du moteur est également une étape délicate, la manipulation des composants électriques demande également de prendre de nombreuses précautions pour éviter tout accident.

En faisant appel à un professionnel, vous bénéficierez de nombreux avantages :

  • Garantie lié à la pose allant jusqu’à plusieurs années.
  • Travaux réalisés avec une grande précision, surtout à l’étape de la prise de mesures, pose des rails…
  • Conseils avisés quant au choix de motorisation adéquat correspondant au modèle de porte, matériau et poids, mais aussi en fonction de votre garage et de son placement.
  • Aucun risque d’accidents, travaux réalisés avec précautions maximales.
  • Menuiserie, pose et circuits électriques conforme aux normes et réglementations.
  • Installation électrique impeccable.
  • Contrôle de qualité et tests d’utilisation.
  • Le chantier sera entièrement nettoyé avant de partir.
  • Service client et de dépannage généralement offert 7 jours sur 7.

 

Quels sont les précautions à prendre en considération ?

Malgré tout, si vous décidez de poser votre porte de garage motorisée par vous même, il conviendra de commencer par prendre certaines précautions. Avant de vous lancer dans votre projet de pose, prenez le temps nécessaire pour assurer la sécurité de votre installation :

  • Ces dispositifs doivent être conformes à la normalisation Afnor, août 2017, Sécurité d’utilisation des portes motorisées et suspension automatique du mouvement, NF EN 12453.
  • Mesurez rigoureusement la largeur, hauteur, la profondeur de refoulement et l’ouverture.
  • Vérifiez attentivement s’il y a des obstructions qui pourraient gêner le mécanisme et l’endommager (poutres, tuyaux, réservoirs, fenêtres, et autres irrégularités).
  • Appuyez-vous sur les conseils avisés d’un professionnel concernant le choix du moteur, car cela diffère selon le modèle de porte (enroulable, battante, sectionnelle), le poids et les matériaux.
  • Portez attention à la résistance, aux cycles d’utilisation et autres usages soulignés par le fabricant.

 

Les 6 étapes d’installation à suivre pour obtenir un rendu optimal

  • Première étape : Pour assurer la fiabilité et la solidité de l’installation, l’étape de la prise des mesures est cruciale et indispensable. Réfléchissez bien au choix de votre : porte de garage sectionnelle plafond ou coulissante à déplacement latéral. Le choix est fonction de la configuration de votre garage et de son utilisation. Dégagez tout obstacle et vérifier s’il y a suffisamment d’espace pour procéder convenablement à la pose de la motorisation et des divers accessoires.
  • Deuxième étape : Installez le cadre vertical, en procédant à l’assemblage des rails, avant de fixer le cadre. Cette tâche nécessite l’aide d’un assistant pour maintenir en place les éléments, car le moindre déplacement risquerait d’engendrer des problèmes de fonctionnement.
  • Troisième étape : Procédez à l’installation du guidage horizontal : équerres de plafond, rails arrières et rails de guidage.
  • Quatrième étape : Une fois la structure installée, vous pourrez positionner les panneaux de la porte.
  • Cinquième étape : Effectuez des tests et procédez à des ajustements précis qui vous permettront de régler la tension des ressorts en cas de porte sectionnelle plafond.
  • Sixième étape : Attention ! Avant de compléter l’installation de la motorisation, assurez-vous d’avoir coupé l’alimentation électrique. Procédez aux tests des mécanismes, rails, puis réglez la programmation de la porte motorisée.

 

Les commentaires sont fermés.